Donner du sens

Bonjour chers lecteurs,

Aujourd’hui j’aimerais vous parler du sens.

Le sens des choses, des évènements, des actions. Le sens de notre présence au travail, ici et maintenant.

Si nous ne donnons pas de sens à ce que nous sommes en train de faire, nous sommes certainement dans l’exécution d’une tâche demandée. Cette tâche peut devenir très ennuyeuse, voire détestable. Nous faisons cela parce que « c’est notre travail », ou que « on me l’a demandé », ou « faut bien gagner de l’argent »…

Ainsi accumulées, ces tâches peuvent devenir tellement automatiques, que nous devenons des robots, accomplissant des choses par devoir. Cela peut combler le sentiment d’être utile, en apparence seulement.

Jusqu’au jour où, nous devenons capables de nous arrêter.

La présence à soi.

Que suis-je en train de faire ? et pourquoi ? Loin de paraître banales, ces questions nous aident à donner un sens à ce que nous avons à accomplir. Elles nous poussent à relier le corps, avec le cœur, et avec la tête.

Harmonisation de soi.

Ainsi, je vous propose de vous arrêter. Que ce soit dans ce que vous êtes en train d’accomplir, ou dans la tâche qui vous demande le plus de difficulté.

Prenez le temps de trouver le sens.

En contactant le sens des choses que nous faisons, c’est la joie qui peut surgir, le bonheur de se sentir en harmonie avec soi-même, et avec notre mission personnelle dans notre vie.

Par exemple : au lieu de « pourquoi j’étudie ces dossiers, ça ne me concerne pas, mon collègue les connaît, lui »; on peut penser « je prépare ma réunion de la semaine prochaine, et j’ai envie d’être préparé à toutes les éventualités, je passerai un meilleur moment si j’ai étudié les dossiers dont nous allons parler ».

Ou bien, « un samedi matin, me demander de déménager, en plus il pleut, je devrai annuler » ; on peut penser « je suis heureux d’aider cette amie à déménager, elle m’a rendu service, et je suis content de l’aider en retour. C’est une bonne amie ».

Enfin, « je vais aller me coucher, les idées ne viennent pas aujourd’hui », serait remplacé par : « J’ai tellement envie d’écrire ce livre, je dois me donner du temps d’écriture pour y arriver. Je vais persévérer ».

Je vous souhaite une journée pleine de sens !

Marie-Ange Galy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *